Alentejo

CONNAÎTRE


Atmosphères Conventuelles

Dans l’Alentejo, tout voyage se fait naturellement avec et à travers l’Histoire. L’abondance et la qualité du Patrimoine qui exprime cette Histoire facilitent sa découverte, mais le visiteur qui vient pour la première fois peut avoir des difficultés à fixer son choix. Si c’est votre cas, n’hésitez pas: suivez nos suggestions et vous verrez que la magie de l’Alentejo se trouve dans tous les lieux, et que c’est un plaisir sans fin.

Ici aussi, tout commence à l’époque de la Reconquête, lorsque les rois et les ordres militaires religieux se sont alliés pour mettre fin à l’occupation des "infidèles”. Depuis les débuts de la Nationalité jusqu’au XIXème, d’abord par son appui militaire, ensuite au nom de sa mission, qui n’était pas toujours pacifique, de civiliser, évangéliser, éduquer et, à l’époque ténébreuse de l’Inquisition, de défendre l’orthodoxie catholique, le clergé, régulier et séculier, a joué un rôle de premier plan au Portugal.

L’Alentejo n’a pas été une exception, bien au contraire. Ce n’est pas par hasard qu’une grande partie de son patrimoine est religieux et que, pendant des siècles, l’église et les ordres religieux ont été les plus grands propriétaires terriens de la région.

Au XIXème, l’Histoire a subi une grande volte-face: un décret a promu l’extinction des ordres religieux au Portugal et leurs biens sont devenus propriétés de l’État ou bien ont été vendus aux enchères à quelques familles nanties de l’époque.

En ce qui concerne les couvents, le problème n’a pas tardé à se poser: que faire de ces édifices, dont un grand nombre avaient une grande valeur patrimoniale, maintenant qu’ils avaient perdu leur fonction d’origine?

Parmi les réponses à cette question, deux d’entre elles concernent directement tout visiteur de l’Alentejo. Certains ont été adaptés comme musées, comme le Couvent de S. Domingos à Montemor-o-Novo, le Couvent de N.ª S.ª da Conceição à Beja, et le Couvento de S. Francisco à Mértola.

D’autres ont été transformés en unités hotelières, appartenant dès le début à l’État – les Pousadas -, une expérience qui a servi d’inspiration, à partir de la fin du XXème, à l’initiative privée.

C’est cette histoire qui permet que, aujourd’hui, en Alentejo, il soit possible de vivre dans des atmosphères conventuelles sophistiquées. Les exemples abondent: à Crato, le Monastère de Flor da Rosa; à Redondo, le Couvent de S. Paulo; à Arraiolos, le Couvent de Nossa Senhora da Assunção; à Évora, les couvents de Lóios et de Espinheiro; à Vila Viçosa, le Couvent das Chagas; à Beja, le Couvent de S. Francisco. En raison du soin qui a été investi dans leur réhabilitation, ce sont des visites à visiter absolument.

retourretour
from_farm_to_table_211169927658b80b973eb44.jpg

From Farm to Table
Download

guia_museus_frances_gr_17006745694efdd3c799f6e.png

Guide de Musées de Alentejo
Download

generico_frances_gr_11596713984efdd1172e186.png

Du temps pour être heureux
Download

Découvrez ce que l’Alentejo vous offre
Turismo do Alentejo Turismo de Portugal - Alentejo
INALENTEJO QREN União Europeia